Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06 février 2017

> La salle de presse: 06.02_

royal.jpg> Ségolène Royal: "On verra si je peux être utile dans le débat présidentiel avec tel ou tel candidat". (lire)

> En quête de rassemblement, Benoît Hamon ne cède rien sur son programme:
lors de son discours, dimanche, le candidat du PS a pu mesurer le chemin qu'il lui reste à parcourir pour rassembler sa famille politique. (lire)

> Hologramme et champignons: Mélenchon défie Le Pen et cible Macron. (lire)

> Se tromper d’époque, ou «l’influence des femmes»: Fillon ne comprend pas que nous vivons dans un monde où les femmes sont des «individues» à part entière. Elles ne sont pas le complément de la complémentarité des sexes. Plus encore, il ne comprend pas qu’il a superposé un schéma d’Ancien Régime avec une réalité contemporaine. (lire)

> « Difficile pour Fillon de contre-attaquer s’il ne livre pas des éléments concrets à l’appui de sa défense » pour les journalistes du « Monde » Gérard Davet et Fabrice Lhomme. (lire)

>
De nouveaux éléments troublent la défense du candidat. (lire)

mafia.jpg> Mafia et république:
mines d'archives, les deux premiers ­volets s'achèvent sur l'affaire Markovic, la mort des grands « parrains » et la fin de la French Connection. Loin d'être anéantie, la mafia corse se relève, dans le dernier épisode, La République gangrenée, 1975-2015, en positionnant ses hommes « en marge des grands contrats d’État, des grandes entreprises et du monde des affaires ». De Jacques Foccart et la Françafrique aux méandres de l'affaire Elf, des rétrocommissions occultes à l'assassinat du préfet Erignac, l'histoire s'emballe à nouveau, à l'image des dernières vingt minutes, riches en révélations. (lire)
Arte - mardi 7 février à 20h50

 

Écrire un commentaire