Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14 mars 2017

> La salle de presse: 14.03_

ps2.jpg> Manuel Valls ne parrainera pas Benoît Hamon et a démenti un soutien à Emmanuel Macron: Deux éléments qui sont symptomatiques des hésitations que connaissent M. Valls et ses fidèles. (lire)

> Revenu universel, dette, déficit public: les trois revirements de Benoît Hamon. A 40 jours du premier tour de cette élection présidentielle qu'il dit vouloir gagner, le député des Yvelines a tempéré ses ardeurs. (lire)

> Pourquoi les soutiens socialistes de Macron ne sont toujours pas sanctionnés par le PS: rue de Solférino, "on ne veut pas insulter l'avenir", notamment en cas de victoire du candidat d' En Marche à l'élection présidentielle. Pour espérer récupérer sa mise, mieux vaut parier sur plusieurs chevaux à la fois. (lire)

> Affaire Penelope: François Fillon a été mis en examen ce mardi matin pour ''détournements de fonds publics'', ''manquement aux obligations déclaratives auprès de la Haute autorité'' et ''recel'' et "complicité d'abus de biens sociaux"». (lire)

klaver.jpg> Aux Pays-Bas, l’écolo qui pourrait créer la surprise: Jesse Klaver, a effectué une percée inattendue dans les sondages ces derniers jours aux Pays-Bas. Au point d’être régulièrement cité comme Premier ministre, s’il arrive à réunir les partis de gauche pour former une coalition. (lire)



index.jpg> Chère Ijeawele (ou un manifeste pour une éducation féministe): écrivaine reconnue, traduite en trente langues, féministe revendiquée, Chimamanda Ngozi Adichie s’est fait un nom dans la lutte pour l’égalité entre les sexes. Après "Nous sommes tous des féministes" (2015), les éditions Gallimard publient un autre texte militant de la Nigériane : Chère Ijeawele - ou un manifeste pour une éducation féministe. Écrit à la demande d’une jeune mère et amie, ce texte vivifiant égrène quinze conseils que son auteure, devenue mère elle aussi après les avoir couchés sur le papier, tentera à son tour de respecter. Non dénué d’ironie, lucide, ce manifeste se nourrit de souvenirs et de situations vécues. (lire)

Chère Ijeawele - ou un manifeste pour une éducation féministe
.Traduit de l’anglais par Marguerite Capelle, Gallimard, 8,50 €

Commentaires

Dans le droit fil des "généreux" donateurs du camp Fillon,j'espère qu'il y en aura au moins un,pour lui offrir une veste "doublée" histoire de bien passer l'hiver...

Écrit par : bob08 | 15 mars 2017

Écrire un commentaire