Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20 mars 2017

> La salle de presse: 20.03_

logo 17.JPG> Présidentielle: Christiane Taubira juge "étrange" la position de Manuel Valls vis-à-vis de Benoît Hamon. "Cela ressemble beaucoup à de la déloyauté", a-t-elle estimé. (lire)

parti.jpg> C’est parti: la rencontre télévisée de ce lundi soir entre cinq candidats à la présidentielle marque le début de cette drôle de campagne qui n’a pour l’instant été qu’une succession de péripéties judiciaires et de rebondissements politiques. (lire)


france17.jpg> La présidentielle française, hyper-spectacle médiatique: le contrecoup de cette frénésie télévisuelle est… un sentiment de ras-le-bol et une rébellion anti-médias de plus en plus forte du côté des électeurs qui s’inquiètent d’être manipulés. (lire)

abstention.jpg> L'abstention, ce candidat à part qui pourrait battre un record: le 23 avril prochain, jour du premier tour de l'élection présidentielle, ils pourraient dépasser 30% du corps électoral, selon les prévisions du Centre de recherches politiques de Sciences Po. (lire)


joseh k.jpg> Josef Koudelka, le photographe aux semelles de vent:
Koudelka est une légende, un de ces photographes connus dans le monde entier. Un monde qu'il a parcouru en ayant l'œil aux aguets. En 1970, peu après l'invasion de Prague par les chars soviétiques, il a quitté son pays et entamé une longue série d'exils. Londres, puis la France. Exil intérieur. Exil de la langue, mal à l'aise autant en anglais qu'en français : « On ne revient jamais d'exil. » (lire)

La Fabrique d'exils, Josef Koudelka
Jusqu'au 22 mai 2017 - Centre Pompidou - Paris - entrée libre

Écrire un commentaire