Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 avril 2017

> La salle de presse: 19.04_

Capturer.JPG> Un nouveau ministre apporte son soutien à Macron. Contre l'avis de son parti, Jean-Michel Baylet a affirmé ce mercredi 19 avril son soutien au candidat d'En Marche!. (lire)

> Benoît Hamon à Toulouse, un dernier meeting aux allures d’au revoir: là où les prestations mitterrandiennes et hollandaises avaient, en leur temps, des parfums de victoires annoncées, celle du député des Yvelines avait, mardi soir, le goût triste de la séparation. (lire)

> La communicante qui souffle à l'oreille de Mélenchon à l’assaut de la gauche: le web en outil de séduction massive, Podemos et Sanders en références. (lire)

> On vit une campagne formidable! (lire)

> Que proposent les candidats pour préserver ou réformer notre modèle social?
Les candidats font le grand écart entre nécessité de réformer et volonté de préserver, voire de renforcer un système cher aux Français. (lire)

> Les candidats n’aiment pas le travail:
toutes les enquêtes soulignent la condition malheureuse des travailleurs. La plupart des prétendants ne parlent que d’emploi, mais n’abordent pas la question même du travail. (lire)

podemos.jpg> Entre Poutou et Mélenchon, le cœur de Podemos balance:
il n’y a pas que les Français qui ont du mal à se décider. (lire)




glory.jpg> Glory:
c'est la grande comédie italienne que vise le duo de réalisateurs bulgares : le héros semble sortir d'Affreux, sales et méchants d'Ettore Scola. Et les bourgeois ressemblent aux silhouettes que Dino Risi croquait si bien dans Les Monstres. Dans cette farce tragicomique, la montre introuvable de Tsanko devient le symbole du gouffre qui sépare, de plus en plus, les humiliés des puissants. (lire)

Écrire un commentaire