Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15 mai 2017

> La salle de presse: 15.05_

1021901-une-libe-15-mai.jpgHéritage: quelle trace cette passation de pouvoir va-t-elle laisser dans notre mémoire collective? Macron assure que sa parole sera rare. Qu’on ne l’entendra pas à tort et à travers. Il faudra alors qu’il accepte que son futur Premier ministre assume ce rôle et donc, lui fasse de l’ombre. (lire)
Droit du travail: une réforme minée. En annonçant une réforme «en profondeur» du droit du travail dans le prolongement direct de la loi El Khomri, le nouveau président a donné des sueurs froides aux grandes centrales. (lire)


Edouard-Philippe-.jpgEdouard Philippe, trois accrocs sur son CV. (lire)
Pour diriger sa majorité parlementaire, Emmanuel Macron a donc choisi... un cancre de l'Assemblée. (lire)
Ce que disait Edouard Philippe d'Emmanuel Macron dans ses chroniques où il dépeint sur un ton pince-sans-rire (mais non dénué d'affection), un Macron héritier d’une présidence "calamiteuse" et aux accents "populiste". Avant d'appeler à voter pour lui face au danger Le Pen. (lire)

Écrire un commentaire