Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07 juin 2017

> La salle de presse: 07.06_

Emmanuel Macron et les pièges de l'état de grâce: tout glisserait-il sur ce nouveau président?  Rien ne semble l’atteindre jusqu’à présent. (lire)

www.jpgRéforme du code du travail, un scénario pas si bien huilé: le gouvernement masque-t-il ses intentions sur la réforme du code du travail ? Le doute ou l’agacement s’insinue dans les esprits, à la faveur de révélations sur des pistes de réflexion qui sont prêtées à l’exécutif : elles laissent supposer que des mesures ultralibérales sont à l’étude. (lire)

Comment Richard Ferrand s'est débrouillé pour être de toutes les lois sur les mutuelles: normalement affilié à la Commission de la Défense, ses passages à celle des Affaires sociales lui ont permis de semer des petits cailloux dans la loi à propos des mutuelles. (lire)

ps.jpgDu grain à moudre pour la gauche: en mauvaise posture pour les législatives, Insoumis, communistes et socialistes espèrent remobiliser contre la nouvelle loi de réforme du travail. (lire)
Le chemin de croix de Bernard Cazeneuve auprès des candidats socialistes aux législatives: alors que la plupart des ténors du PS se taisent ou luttent pour leur survie politique, M. Cazeneuve est l’un des seuls à donner de la voix depuis la victoire d’Emmanuel Macron. (lire)

calais.jpg«A Calais, il n'y a plus rien à part la répression et le tout sécuritaire»:
trois unités supplémentaires de forces mobiles. Voici la première décision du nouveau ministre de l'Intérieur. Vincent de Coninck, chargé de mission pour le Secours catholique dans le secteur, regrette cette stratégie répressive, à ses yeux inhumaine et inefficace. (lire)


après.jpgLe Jour d'après
: le prolifique Hong Sang-soo (trois films en 2017, dont deux présentés à Cannes) est, depuis longtemps, qualifié de rohmérien. Avec ce nouveau film, il mérite aussi le titre de Sacha Guitry coréen. Rien ne lui échappe des mécanismes de l'adultère et du démon de midi, qu'il restitue avec une finesse inouïe, dans le flot d'un dialogue à fleur de peau. Ce vaudeville philosophique ne cesse d'être drôle que pour devenir déchirant. (lire)

Écrire un commentaire