Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20 septembre 2017

> La salle de presse: 20.09_

index.jpgLa Syrie, une priorité pour Macron sans autorité ni levier: que peut un «groupe de travail» face à l’engagement de milliers de soldats russes, de combattants Iraniens et de milices des pays voisins auxquels s’ajoutent des forces de la Turquie voisine, désormais en coordination avec Moscou et Téhéran pour maintenir la paix? (lire)
Donald Trump rabaisse l’ONU: brutal, agressif, incohérent..., le discours que le président américain a tenu mardi à la tribune de l’Assemblée générale des Nations unies est un terrible défi pour la communauté internationale. (lire)

Inquiet de la popularité de Mélenchon, Macron réfléchit à une stratégie pour le contrer et fait désormais tout son possible pour diaboliser le leader de la France insoumise. (lire)

ps.jpgPS: la vente du siège de Solférino
pour réinventer le Parti socialiste en quittant le VIIe arrondissement ? Et bientôt un plan social ? (lire)
Face à Macron et à Mélenchon, les députés PS se cherchent des dénominateurs communs. (lire)

index.jpgRéforme du travail: le compte n’y est pas pour la CFDT, la CFTC et l'Unsa. (lire)
Pôle Emploi: «On ne s’y prendrait pas mieux pour tuer un service public».
Le «dégraissage» de l’agence, évoqué dans la presse ce mardi, hérisse les syndicats. (lire)

Le président de l’Assemblée nationale François de Rugy lance sa réforme pour rendre « plus démocratique, plus efficace et plus moderne » la machine parlementaire. (lire)

Laurent Wauquiez se met finalement en disponibilité de la fonction publique (et se fout de nous au passage): il pourrait s'essayer au slalom à skis... il maîtrise parfaitement l'art du virage à 180 degrés. (lire)

a ciambra.jpgA Ciambra,
tourné à Gioia Tauro, en Calabre, avec le concours des membres d’une communauté de Roms qui jouent comme ils respirent, est une merveille d’énergie, entre naturalisme brut et électricité de polar. Les repas en famille orageux, la tension lors des vols de voitures, la chaleur dans le campement voisin des migrants africains : autant de moments intenses, jusqu’au dilemme final et tragique… Les Affranchis chez les Gitans, en quelque sorte. (lire)

Écrire un commentaire