Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 mars 2017

> La salle de presse: 16.03_

logo 17.JPG> Les grandes manœuvres continuent: François Bayrou et Manuel Valls se sont rencontrés. (lire)


hamon.jpg> Hamon et l'éducation: dans la continuité du quinquennat Hollande. Sauf peut-être son ambition de créer un «service public de soutien scolaire». (lire)
> Cinq jours pour convaincre... ou sombrer.
(lire)

ps2.jpg> Les nouveaux «frondeurs» du PS: le grand doute. A la base de la maison socialiste, le «vote utile» gagne nombre de militants PS et sympathisants de gauche. (lire)

>
Le grand retour des clans. (lire)

pays bas.jpg> Élections aux Pays-Bas: cinq enseignements à tirer. Un score multiplié par quatre. Les écologistes font partie des grands vainqueurs des législatives néerlandaises. (lire)




index.jpg> Crépuscule du tourment 2: c'est à une extravagante et éprouvante odyssée dans une terre africaine rongée par la colonisation et la démission de ses élites que conduit Léonora Miano. Messagère des fantômes et des ombres, prêtresse des puissances omniprésentes de l'au-delà, terrible mais éclatante pythie d'aujourd'hui. Pour le second tome du Crépuscule du tourment, la romancière d'origine camerounaise de 44 ans a choisi de plonger au coeur même de l'identité chaotique du fils, époux, amant et frère, héritier d'une noble lignée et longtemps parti à l'étranger pour s'y former. (lire)

Crépuscule du tourment 2, de Léonora Miano, Ed. Grasset, 20 €.

Écrire un commentaire