Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23 juin 2017

> La salle de presse: 23.06_

calais.jpgMacron et Collomb, le double discours du Calaisis: nous avons donc désormais en même temps un président de la République française qui appelle «à la plus grande humanité» dans la gestion des migrants parce que «c’est notre devoir» et un ministre de l’Intérieur, un très proche du chef de l’État, qui demande aux associations d’aide aux réfugiés d’aller se faire voir ailleurs. (lire)

groupe-socialiste.jpgIls veulent tous réinventer le Parti socialiste:
Anne Hidalgo, Najat Vallaud-Belkacem, Benoît Hamon et des proches d'Arnaud Montebourg mènent des projets chacun de leur côté. La lutte d'influence ne fait que commencer. (lire)
Dans le Nord, les socialistes sur un champ de ruines: "les électeurs n’ont pas changé mais c’est le personnel politique qui a évolué : il ne sait plus parler au peuple". (lire)

Assemblee.jpgOlivier Faure: "A l'Assemblée, on ne connaît plus personne". (lire)
A l’Assemblée, un Parti socialiste amaigri mais toujours aussi divisé: les débats promettent d’être houleux, samedi 24 juin, au conseil national du Parti socialiste. La direction du parti va proposer de se prononcer contre le vote de confiance au gouvernement d’Édouard Philippe, le 4 juillet, une position prise mardi lors d’un bureau national. Mais l’unité de façade pourrait voler en éclats sous la pression « des forces centripètes », selon un élu. (lire)

www.jpgRéforme du code du travail: le flou fait la loi. Au-delà de la concertation affichée, le gouvernement cultive l'ambiguïté. (lire)

Écrire un commentaire