Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 mars 2018

> La salle de presse_ 12.03_

1103124-000_par8196267.jpgFrontière franco-italienne: «Nous doutons que les droits des migrants mineurs soient désormais respectés». Un collectif composé d’associations et d’avocats français et italiens s’est rendu à la frontière franco-italienne de Menton pour observer et dénoncer le refoulement illégal des étrangers souhaitant pénétrer en France. Ils ont obtenu gain de cause devant le tribunal administratif. (lire)

14560234.jpgCrise à Mayotte: pourquoi l'île française est en grève générale depuis près d'un mois. Une ministre qui "n'est pas la bienvenue" à Mayotte, des maires qui menacent de fermer les écoles et des manifestants qui veulent encercler Mamoudzou : les propositions du gouvernement pour renforcer la sécurité dans l'île et lutter contre l'immigration n'ont pas calmé la mobilisation populaire. (lire)

3297695551.19.jpgSNCF: pourquoi le gouvernement ne veut pas toucher aux billets gratuits des cheminots. L'explication: les premiers bénéficiaires de cet avantage sont les cadres de la SNCF, dont l'exécutif a besoin dans le conflit social qui s'annonce. Mettre fin aux statuts des cheminots, tout en conservant les avantages qui bénéficient surtout aux plus aisés d'entre eux : le "en même temps" macroniste est décidément plein de ressources. (lire)

Bienvenue-650x355.jpgBienvenue: tout un programme pour changer le regard sur les réfugiés.
Du 23 mars au 28 avril, Bordeaux et d’autres lieux en Gironde vont mettre la lumière sur la crise migratoire de ces dernières années, l’une des plus importantes de l’histoire contemporaine de la France et de l’Europe. Des Bordelais et des Girondins, des citoyens et des associations, ont réuni leurs idées et leurs forces pour organiser une programmation unique et engagée. L’intégralité des bénéfices collectées sera reversée à l’association SOS Méditerranée, dont les sauvetages en mer ont un coût financier exorbitant : une journée de navigation coûte 11 000 euros, financés à 98% par des dons citoyens. (lire)
Page Facebook pour suivre l’annonce des événements.

Écrire un commentaire