Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20 mars 2018

> La salle de presse_ 20.03_

16468352.jpgUn rapport explosif veut supprimer le quotient familial: c'est censé n'être qu'un "état des lieux" à destination des députés LREM. Mais le projet de rapport sur la politique familiale, qui devrait être présenté à l'Assemblée nationale mercredi 21 mars, est un véritable terrain miné. (lire)

1106338-societe-chomage-pole-emploi.jpgRéforme de l'assurance-chômage:
>"On part du principe que le chômeur ne veut pas travailler".
Culpabilisation des chômeurs... mais pas pour l'évasion fiscale ! (lire)
>
le gouvernement présente une réforme à double tranchant. Un premier bilan effectué fin 2017 montre que 86 % des chômeurs inscrits s’acquittent convenablement de leurs obligations, les 14 % restants ayant été radiés en cours de route. Parmi ces derniers, seuls 40 % étaient indemnisés. De quoi relativiser les stéréotypes sur les chômeurs qui se la coulent douce. (lire)

Le gouvernement va « corriger » le tir de la contribution sociale généralisée pour 100 000 retraités:
cela suffira-t-il à calmer la grogne ? Alors que la colère des retraités ne retombe pas. (lire)

index.jpgFrancophonie: la vision de Macron ne plait pas à tous les francophones. Des  intellectuels africains redoutent que le plan du président français ne soit en réalité que l'expression d'un néo-colonialisme. (lire)

2858723837.jpgAprès l’élection au PS, des militants toujours en quête de sens: les cicatrices du passé ne sont pas refermées, et la pilule En Marche, comme celle des Insoumis ou de Benoît Hamon, est toujours difficile à avaler. Jusqu’à l’étouffement du parti? (lire)


x240-LMB.jpgMiroir de l’histoire des États-Unis, l’expo Black Dolls l’est à plus d’un titre. Elle rappelle ce que le développement économique du pays doit à la population noire esclavagisée, ce que l’éducation des enfants blancs doit aux femmes noires qui ne pouvaient, le plus souvent, élever leurs propres enfants, quand elles n’étaient pas tout simplement violées par les «maîtres» blancs. Deborah Neff, la collectionneuse, voulant se documenter sur l’histoire de ces pièces, s’est intéressée aux photographies prises à la même époque, vouées à orner des albums de famille. (lire)
Black Dolls, la collection Deborah Neff - Maison rouge, 75012 Paris. Jusqu’au 20 mai.

Écrire un commentaire