Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03 avril 2018

> La salle de presse_ 03.04_

1110175-prodlibe-manifestation-des-cheminots.jpgSNCF: quand l’exécutif force le train. Cette diabolisation de l’entreprise publique et de ses agents est un exercice dangereux, dans la mesure où les Français marquent leur attachement au service public ferroviaire. (lire)
Comment la dette de la SNCF enrichit les marchés financiers, au détriment des cheminots et des usagers: présentée comme la conséquence de performances insuffisantes de l’entreprise, cette dette résulte pourtant très largement de choix politiques et organisationnels antérieurs. (lire)

16481519-greviculture-a-la-sncf-mais-d-ou-vient-cette-expression-polemique.jpgAux origines de la "gréviculture" chérie par Gabriel Attal, un contre-révolutionnaire et le syndicalisme antisémite​: le macroniste Gabriel Attal a pastiché Guillaume Pépy, Jean-Marie Le Pen... mais aussi les jeunesses gaullistes, un sociologue contre-révolutionnaire et un syndicat antisémite. (lire)

bardonecchia.pngFrance-Italie. “Macron l’envahisseur”: pourquoi la presse italienne est-elle en colère? Les journaux italiens dénoncent une “violation de la souveraineté nationale” et tirent à boulet rouge sur le cynisme français. (lire)



corot-peindre-la-figure-humaine_155216.jpgCorot peintre de figures au Musée Marmottan : la part intime de l’œuvre.
On connaît Camille Corot comme un peintre de paysages. Il a pourtant peint nombre de figures que seuls les visiteurs de son atelier avaient le plaisir de voir. Le Musée Marmottan-Monet à Paris présente une exposition passionnante qui nous invite à découvrir cette part plus intime et moderne de l'artiste, dont les variations lui ont permis de se renouveler jusqu'à sa mort. (lire)

Corot, le peintre et ses modèle - Musée Marmottan Monet - 2, rue Louis-Boilly 75016 Paris - Jusqu'au 8 juillet 2018

Écrire un commentaire