Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06 avril 2018

> La salle de presse_ 06.04_

16483989.jpgDette de la SNCF: pourquoi Macron ne tient pas sa promesse. Une dette qui étouffe l’entreprise, qui interdit de rénover les petites lignes ou le réseau Transilien en Ile-de-France, qui tombe de plus en plus souvent en panne. Ces fautes-là, ce ne sont pas celles des cheminots, comme leurs syndicats le disent depuis l’été dernier, et il y a de la part de l’État une mauvaise foi avérée quand il réclame une réforme en échange d’une dette qui appartient de facto à tous les Français. (lire)
Bernard Thibault sur la grève des cheminots : "Je retrouve l'esprit autoritaire qui nous était opposé en 1995". (lire)

Capturer.JPGLes soignantes de Rouen et le péché originel de Macron: ce cadeau fiscal irréfléchi, qui lui vaut l’étiquette indécollable de "président des riches". Et qui fait passer pour risibles – voire cyniques – chacun de ses appels à se serrer la ceinture pour "mieux gérer le pays". (lire)


Capturer.JPGQui se soucie du bidonville des réfugiés sahraouis à Bordeaux? Médecins du monde, Droit au logement, la Ligue des droits de l’Homme et la Cimade ont rendu publique ce jeudi une lettre adressée il y a 15 jours au préfet, mais restée sans réponse. Elles y dénoncent l’ « inaction » de l’État face à l’urgence humanitaire. (lire)

Lavenir-PS-7-8-avrildun-congres-parti_0_728_500.jpgCongrès du PS: les militants restés au PS sont perdus pour la plupart. (lire)
L'astuce d'Olivier Faure pour faire revenir les militants égarés. (lire)


L’illusoire «modernité» du pacte ferroviaire: le gouvernement impose à la SNCF une réforme doctrinaire qui témoigne d’un certain mépris pour le service public et les fonctionnaires. D’autant que les cheminots ne sont pas responsables du déficit de l’entreprise. (lire)

index.jpgLa mécanique implacable de L’Archipel du chien,  thriller social et psychologique, aux allures de tragédie grecque, renvoie à la conscience de chacun. Sur fond de drame des migrants, avec ce roman âpre et intrigant, envoûtant et mystérieux, dans la veine des Âmes grises et du Rapport de Brodeck, Philippe Claudel, plume trempée dans l’acide, délivre une fable oppressante sur la condition humaine ainsi qu’une parabole sur la chute. (lire)

L’Archipel du chien
, de Philippe Claudel, Stock,19,50 €

Écrire un commentaire